www.lessoleilsbleus.com

Boussus, 3e époque : L’émergence de la Réduve

Prix:

Les Boussus encore et toujours

Les Boussus poursuivent. Après Le fils d’Ariane (2009), et Épaves (2016), Pierre Thellier et Jacques Vallerand continuent l’aventure avec ce troisième roman de la veine du Meilleur des mondes: Boussus : troisième époque, L’émergence de la Réduve.

Un roman d’une ardente et cruelle actualité

Comme pour les deux premiers tomes, l’action se situe principalement en Pluie-Cordiale, entre la ville d’Ambiène et la Baie d’Osmose.

 

Les Boussus, être difformes, sont menacés par une hostilité croissante de la population. Sont-ils aussi l’objet d’une discrimination voulue par l’État ?

Quels pièges le Dr Rotstein et Anaïs Pipule affronteront-ils à la direction territoriale de prévention de la santé d’Ambiène ? Le Dr Rotstein n’a-t-il pas remplacé au pied levé le Dr Téléman prétendu amant d’Ariane, une Boussue enceinte, que l’on prétend enfuie avec lui ?

Téléman échappera-t-il aux poursuites judiciaires qui font de lui un suspect de meurtre ? Car, grands dieux !, qu’est donc devenu Harold, le mari d’Ariane ?

Dans le même moment le peuple de l’Errance est menacé par un mal mystérieux… Et Robert Preux, chef du parti civiste international et artisan, comme bien d’autres, du climat de haine contre les Boussus, sera bientôt le maître du pays. Quels choix Adjinvar Krieicsz inspecteur du bien-être social à la DTP sera-t-il obligé de faire ? Sera-t-il le dernier rempart d’une application équitable de la loi d’orientation des personnes génétiquement différentes ? Ou adoptera-t-il les thèses du parti civiste ?

L’émergence de la Réduve est une enquête médico-policière ; elle révèle bien des aspects de la nature humaine.

Un univers technocratique

L’Errance est une société où l’administration, sous un jargon technocratique, développe un avenir des plus racistes. La perméabilité semble importante entre le Parti civiste international et l’administration.

Avec Épaves, la société de l’Errance se dévoile un peu plus, notamment dans ce qu’elle a de plus stigmatisant. Le jeu des acteurs se complexifie aussi tandis que les auteurs prennent une certaine liberté narrative. Ainsi en est-il de cette soirée festive écrite en pièce de théâtre !

Lire la première époque, Le fils d’Ariane

Lire la deuxième époque, Épaves